LE MALI SUSPENDU DE LA CEDEAO

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
32 Views

Les dirigeants de la CEDEAO ont suspendu l’adhésion du Mali du bloc à la suite du coup d’État militaire de la semaine dernière – le deuxième en neuf mois.

Le chef du coup d’État et désormais président par intérim, le colonel Assimi Goïta, a assisté à la réunion dans la capitale ghanéenne, Accra.

La ministre ghanéenne des Affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchwey, a déclaré aux journalistes que le bloc avait appelé le Mali à nommer immédiatement un nouveau Premier ministre civil, à adhérer à une période de transition de 18 mois et à organiser une élection présidentielle en février prochain.

Le Ghana a déclaré que la stabilité du Mali était essentielle si l’Afrique de l’Ouest voulait empêcher les activités terroristes de la région.

Le colonel Goïta a pris le pouvoir après avoir ordonné l’arrestation du président de transition Bah Ndaw et du Premier ministre Moctar Ouane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *